Crédit immobilier : les taux revus à la baisse !

CréditInvestir dans l’immobilier est désormais accessible à toutes les bourses. En effet, la régression du taux du crédit immobilier représente une belle opportunité pour les investisseurs de relancer leur activité. Cette forte baisse est tout simplement due à la politique adoptée par les établissements financiers tels que les banques pour équilibrer la différence entre le taux le plus haut et le plus bas en crédit immobilier. Mais quel avantage cette baisse des taux du crédit immobilier peut-elle générer ?

Pour faciliter l’acquisition d’un crédit immobilier

L’achat d’un bien, pour un promoteur immobilier, devient de plus en plus simple, car cette baisse lui permet de négocier une transaction rentable et bénéfique. C’est la preuve que le secteur de l’immobilier est arrivé à se sortir de la crise. Non seulement ils peuvent négocier un taux raisonnable, mais cela augmente par la même occasion leur pouvoir d’achat. Mais cette baisse profite également aux particuliers qui veulent entreprendre un rachat de crédit immobilier. Ils ont ainsi la chance de renégocier leur contrat et revoir les taux de crédit initial à la baisse. Cette initiative des banques permet de relancer le secteur et aussi d’augmenter leur chiffre d’affaires grâce au rachat de crédit, une pratique qui connait un énorme succès depuis cette baisse.

Cependant, cette baisse ne s’applique pas à toutes les régions, plus précisément, la mise en œuvre tend à devenir inégale. Si le Pays de la Loire applique un taux de crédit largement intéressant allant de 2.87% sur 25 ans, les autres régions et départements comme l’île de la Réunion reste insensibles à cette baisse, car ils ont encore les plus forts taux de crédit à 3% sur une moyenne de 20 ans. Mais quelques parties de la France ont suivi l’exemple. La Bretagne et les Provence Alpes Côte d’Azur ont adopté cette baisse progressive avec des taux de 2.87% et 2.95% sur 25 ans. Quoi qu’il en soit, les autres régions doivent encore fournir quelques efforts pour attendre ce niveau.

La baisse des taux de crédit concerne également les organismes spécialisés dans le crédit à la consommation. C’est par exemple le cas de Cofidis qui propose des prêts sur mesure pour les travaux et autre petits projets à un TAEG de 4,91% pour 15000€ emprunté.

Un avenir prometteur pour les établissements financiers

Les investisseurs ont désormais plus de pouvoir d’achat. Cette baisse des taux du crédit immobilier permet d’obtenir un crédit ou un rachat à taux raisonnable. Mais cette baisse aura-t-elle un impact négatif sur l’économie ? Il est possible que cette nouvelle tendance ait un impact sur l’Euro. Toutefois, la BCE a élaboré des méthodes pour limiter les risques.  Mais les conséquences ne seront que bénéfiques pour les banques, car ils connaitront une forte croissance du rachat de crédit.

Une fois de plus, les banques sont pointées du doigt à cause de leur pratique peu orthodoxe. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a mentionné dans son rapport que certains établissements s’adonnent à des malversations concernant les offres de prêts. Ce qui a poussé l’état à mener une enquête ayant débouché à la sanction de plusieurs banques en France.